collage Jean Lecointre

Ode aux émotions

Réflexions - 04 oct 2018 - 1 commentaire

J’ai longtemps eu un rapport compliqué à mes émotions, à mon fonctionnement de pensée et à mon identité de femme (pour moi ce sont des sujets étroitement liés). Maintenant, ça va un peu mieux. Non pas parce que j’ai appris à contrôler mes émotions mais au contraire parce que j’ai compris qu’il fallait pleinement les accepter émotions et de manière générale faire d’un atout les comportements qui ne rentrent pas dans la norme.

Et puis récemment, j’ai lu le livre de Mona Chollet sur les sorcières qui a fait écho à mes réflexions. Le dernier chapitre en particulier m’a particulièrement inspirée. Elle y écrit : « Je formule et reformule sans cesse une critique de ce culte de la rationalité (ou plutôt de ce qu’on prend pour de la rationalité) qui nous paraît si naturel que nous ne l’identifions souvent même plus comme tel. Ce culte détermine à la fois notre manière d’envisager le monde, d’organiser la connaissance à son sujet, et la façon dont nous agissons sur lui, dont nous le transformons. Il nous amène à le concevoir comme un ensemble d’objets séparés, inertes et sans mystère, perçus sous le seul angle de leur utilité immédiate, qu’il est possible de connaître de manière objective et qu’il s’agit de mettre en coupe réglée pour les enrôler au service de la production et du progrès ».

Cela m’a donné envie de valoriser les émotions, même celles vues comme négatives, et de revendiquer les comportements associés aux femmes, qui sont largement dévalorisées. Je suis persuadée que nos singularités sont nos forces. Du coup j’ai créé un espace numérique où je parle des émotions vues sous le prisme du genre et de la santé mentale, avec quelques références culturelles, scientifiques et historiques. Si ces sujets vous intéressent, je vous invite à me rejoindre sur le compte Instagram @lebeausens pour y discuter !

Le beau sens

Photo-collage : Jean Lecointre

Une réponse à “Ode aux émotions”

  1. aurélie dit :

    Très belle initiative.
    Je m’en vais de ce pas voir ce compte instagram

Laisser un commentaire