IMG_3212

5 astuces pour moins dépenser

Cogiter - 16 août 2017 - 3 commentaires

Entre les vacances, les soldes, et les achats pour la rentrée scolaire, le mois d’août est souvent synonyme de dépenses. Avec le risque de se retrouver fort dépourvu-e quand la bise sera venue. Ayant moi-même un projet de déménagement et de reprise d’études, j’essaie de faire attention à mes dépenses avec ces quelques petites techniques.

Bien sûr, ces quelques conseils ont fait leurs preuves pour moi mais ne s’appliquent pas forcément aux situations les plus précaires. Les temps sont durs et je n’ai pas la prétention de donner des conseils miracles.

 

Mettre de l’argent de côté tous les mois

Même si ce n’est qu’une dizaine d’euros, en fonction de vos moyens, faites un virement automatique en début de mois vers votre compte épargne (ou livret bleu ou PEL ou votre bas de laine). Si c’est possible, essayez de pousser l’économie au maximum pour vous contraindre gentiment à vivre avec ce qu’il vous reste. Cela empêchera les dépenses du type « il me reste de l’argent sur mon compte, je peux bien acheter ce coupe-avocat ». Sauf si évidemment c’est un achat nécessaire pour vous, par exemple si vous comptez ouvrir un magasin de guacamole.

Faire un tableau des dépenses

Pour cela j’utilise la super appli mobile Bankin qui catégorise automatiquement les dépenses et qui envoie des notifications en cas de transactions importantes ou de découvert.

En parallèle et depuis environ un an j’ai mis en place un système très simple de compta mensuel sur Excel. Je suis partie du modèle proposé par Le Blog du Dimanche que j’ai personnalisé. Le remplir ne me prend qu’un quart d’heure par mois grâce aux données fournies par Bankin.

Faire sa compta permet d’identifier les postes de dépenses nécessaires et ceux qui sont superflus. Les dépenses régulières doivent être examinées (on peut par exemple changer d’opérateur téléphonique ou réduire sa consommation d’énergie) et bien sûr celles qui sont « accessoires » doivent être réduites. Parfois on ne se rend pas compte que la boisson à quelques euros que l’on commande tous les jours creuse à ce point le compte en banque à la fin du mois ! Parfois des alternatives moins onéreuses peuvent être tout aussi savoureuses, comme une boisson maison dans un thermos.

Trouver des alternatives

Cela rejoint l’exemple du thermos. Remplaçons le réflexe du neuf par celui du fait maison, du DIY, du troc, de l’upcycling, de la location, de la négociation. Et il faut parfois oser faire appel au pouvoir du collectif ! Il y a par exemple cette super appli mobile Geev qui permet de récupérer gratuitement des objets dont les autres se séparent. On peut aussi organiser des vides-dressing entre copines, assister à un cours associatif pour réparer son ordinateur ou apprendre le tricot sur Internet… En plus de faire des économies, on découvre de nouveaux loisirs et on gagne en indépendance.

Limiter les sources de tentation

Un autre conseil simple, testé et approuvé par bibi : tenez-vous loin du contenu de marque sur Internet. Désabonnez-vous des newsletters commerciales et installez adblock si vous êtes à l’aise avec l’idée. Personnellement j’ai poussé le vice jusqu’à unfollow tous les comptes de marques sur Instagram (sauf quelques restaurants vegan). Eh bien mine de rien je suis beaucoup moins exposée à la tentation d’avoir le dernier truc à la mode, même un coupe-avocat.

Évitez d’agir sous l’impulsion ou en plein rush de café (merci le thermos). Posez-vous quelques questions : Est-ce que j’en ai vraiment besoin ? Où vais-je le ranger et comment vais-je l’entretenir ? Est-ce que je ne peux pas plutôt le trouver d’occasion, l’emprunter ou le faire moi-même ? Si après ce petit examen de conscience (certes rabat-joie) vous souhaitez toujours investir alors lisez les avis en ligne, comparez les prix et enfin placez l’objet dans votre wishlist. Attendez quelques jours avant d’y revenir, parfois on est surpris-e de réaliser à quel point un achat qu’on pensait indispensable perd tout son intérêt deux semaines plus tard…

Profiter des bons plans

Après tous les points précédents vous êtes quand même décidé-e à acheter ce coupe-avocat neuf ? Dans ce cas-là, surveillez les promotions. De nombreux sites de ventes privées propose de créer des alertes. Je vous conseille également Dealabs, un site participatif qui recense les bons plans shopping les plus avantageux du moment.

Je suis également une fervente utilisatrice d’iGraal, petit plug-in dont je vous parlais dans cet article il y a plus d’un an déjà. Ce service vous reverse un pourcentage de vos achats et vous indique les codes promo disponibles sur chaque site commerçant.

 

C’est tout pour aujourd’hui ! Si ces astuces vous ont plu, vous pouvez allez lire aussi celles sur le désencombrement.

3 réponses à “5 astuces pour moins dépenser”

  1. Gaëlle dit :

    Bonjour,

    je guette l’arrivée d’un nouveau billet avec impatience, et celui-là me parle comme les autres!

    Tes conseils relèvent du bon sens que j’avais un peu perdu de vue, mais que nous nous efforçons de reconquérir avec toute ma famille. Pour ma part, je me suis même désabonnée de certains comptes Insta, et j’ai retiré des blogs de ma Blogroll… Trop prescripteurs!

    Bonne continuation;-)

    • Bleu dit :

      Merci Gaëlle ! Suite à une fausse manip, le post a été publié alors que c’était encore un brouillon :) voici la version complète

  2. Gabrielle dit :

    Merci encore de ce billet !

    Je ne connaissais pas Geev, mais j’utilise donnons.org
    ( enfin plus pour donner que recevoir, j’avoue.)

    Au plaisir de te lire encore !

Laisser un commentaire