baudelaire

Mes sorties culturelles #5

Vadrouiller - 02 oct 2016 - 4 commentaires

Nous sommes déjà en octobre, j’ai l’impression que le temps passe à toute vitesse. À chaque fois je prévois plein de sorties culturelles et je finis par en faire à peine la moitié… En tout cas en septembre je me suis accordée du temps pour moi et j’ai même un peu voyagé ! Je vous raconte ça plus bas.

Les expositions

Galerie de paléontologie et d’anatomie comparée 💙💙💙

Muséum National d’Histoire Naturelle à Paris — plein tarif 7€

galerie-anatomie

Alors j’ai fait cette sortie en juillet mais j’ai oublié de l’inclure dans mon dernier article, du coup j’en parle ici !

La présentation : « Avis aux amateurs d’os en tout genre ! La galerie de paléontologie et d’anatomie comparée, haut-lieu fait d’os et d’organes, offrent le spectacle de deux mondes complémentaires : les vertébrés présents dans la nature et les êtres vivants disparus de la planète. Plus qu’une réserve ouverte, la Galerie d’Anatomie comparée rassemble des spécimens ayant servi à l’élaboration des fondements de la discipline. En observant les quelque 650 squelettes réunis, on décrypte, on compare. En confrontant les tailles et les formes on reconnait les adaptations aux milieux de vie et on comprend comment il est possible de vivre sur terre, dans l’air ou dans l’eau. En observant les séries d’organes, on découvre les fonctions : respiration, circulation, digestion… Les collections d’Anatomie comparée et de Paléontologie sont abritées par une superbe bâtisse de brique, de métal et de verre construite par l’architecte Ferdinand Dutert et ouverte en 1898 en vue de l’Exposition universelle de 1900. Longue de près de 80 mètres, la structure est ornée de nombreuses sculptures d’inspiration naturaliste. Laissez-vous guider par le spectacle fascinant de ces mondes d’hier et d’aujourd’hui. »

Mon avis : Le bâtiment en lui-même est sublime, on se croirait dans un vieux film policier (en tout cas ça me fait cet effet). Ça sent le parquet ciré. Malheureusement j’ai pu remarquer l’inconvénient d’une vieille galerie en pleine canicule : on mijote. La climatisation était inexistante et j’avais l’impression que j’allais rejoindre de façon imminente tous ces squelettes d’animaux. Concernant le contenu de la galerie, j’ai bien aimé la partie au rez-de-chaussée, c’était assez impressionnant d’observer cette collection. Par contre, je ne me suis pas attardée devant la vitrine montrant des anomalies biologiques ou les bocaux renfermant des organes, ça a tendance à me mettre assez mal à l’aise. Le deuxième étage est dédié aux dinosaures, j’avais hâte de voir ça. En fait j’ai été assez déçue d’apprendre qu’il s’agissait de moulages (parfois qui ont mal vieillis). De manière générale, j’ai aimé esthétiquement le lieu et le contenu qui me faisait penser à un beau cabinet de curiosité, mais mon intérêt scientifique n’a pas été éveillé.

L’œil de Baudelaire 💙💙💙

Musée de la Vie Romantique à Paris — plein tarif 8€ — du 20 septembre 2016 au 29 janvier 2017

legros
LEGROS Alphonse (1837-1911), Ex-Voto, 1860, musée des beaux-arts de Dijon (Photo : RMN-Grand Palais, Agence Bulloz)

La présentation : «Cette exposition explorera en compagnie de Baudelaire, le paysage artistique des années 1840  en présentant, autour des artistes phares de l’époque – Eugène Delacroix, J.A.D. Ingres, Camille Corot, Théodore Rousseau ou Théodore Chassériau –  les peintres qui ont su lui plaire ou l’irriter. Elle permettra de découvrir, autour d’une centaine d’œuvres, la modernité que forge le poète face au nouveau Paris et aux langages artistiques en formation, incarnée par la génération montante et la figure de Manet. »

Mon avis : En grande fan de la poésie de Baudelaire (plus que du personnage), je me suis précipité à cette exposition. En plus je voulais voir depuis longtemps le Musée de la Vie Romantique, dont le nom me faisait un peu rêver. L’exposition avait lieu dans un bâtiment annexe au Musée. J’ai aimé plonger dans l’univers de Baudelaire grâce à tous ces tableaux et manuscrits, surtout que chacune des pièces étaient rattachée à une citation du poète. Il y a un gros bémol selon moi, mais qui est indépendant de la volonté des commissaires : il y avait beaucoup trop de monde. Pourtant j’y étais un jeudi à 15 heures. Impossible de contempler une peinture sans se faire bousculer, sans parler du bruit de fond insupportable… Je me suis demandée ce que ces hordes de personnes âgées bavardes venaient faire à une exposition qui incite au recueillement. Je suis en tout cas passée à côté du plaisir de l’exposition, qui tient à mon avis dans la rêverie mélancolique propre à Baudelaire. Dommage !

J’ai ensuite fait un tour dans le Musée de la Vie Romantique, un peu moins bondé mais tout aussi bruyant à cause d’une cour de récréation adjacente. On y découvre la vie de George Sand, avec notamment une reconstitution de son bureau. Il y avait une visite guidée gratuite fort appréciable. Évidemment, la maison est très belle, je pense que je reviendrais à un moment plus calme pour prendre un thé dans le jardin.

Les autres sorties culturelles

SMMMILE Vegan Pop Festival 💙💙💙💙

Parc de la Villette à Paris — gratuit — du 16 au 18 septembre 2016

smmmile

La présentation : « Du 16 au 18 septembre 2016, le parc de la Villette accueille la première édition du SMMMILE – Vegan Pop festival. SMMMILE, c’est trois jours de bon son, de bon sens et de culture végane. SMMMILE est un festival ouvert à tous : amoureux de musique, véganes convaincus, végé-curieux, écolos, gourmands, ou adeptes de la slow life. SMMMILE, c’est aussi des happenings déjantés, des couleurs et des saveurs du monde entier ! »

Mon avis : Je me faisais une joie de découvrir ce festival de musique entièrement vegan ! Il a le bon goût d’être entièrement gratuit (à part quelques concerts), ce qui permet à un large public de découvrir l’événement et se sensibiliser en même temps au veganisme. J’ai assisté à une table-ronde Table ronde « Stratégie pour un monde végane » en présence de Sylvain Tardy (un des organisateurs), Élodie Vieille-Blanchard (AVF), Brigitte Gauthière (L214) et David Belliard (élu EELV). J’ai adoré entendre ce dernier s’exprimer sur la question, car ça changeait un peu des têtes que l’on voit partout et permettait d’avoir le point de vue d’un homme politique. C’était très instructif, contrairement à la séance de questions-réponses à la fin qui a été monopolisé par des 1) hommes 2) non vegan et très fiers de l’être… En tout cas à part cet incident, je salue le travail d’organisation des organisateurs et bénévoles, ainsi que l’animatrice qui a très bien géré.

Le village des exposants, en plein air, était charmant. J’aurais aimé un peu plus de stands (notamment de nourriture) mais j’imagine que ça s’agrandira à la prochaine édition ! Il n’y vaait plus de gaufres mais j’ai mangé un rouleau de printemps et une part de cheesecake cru. J’ai aussi eu la chance de récupérer au stand des éditions L’Âge d’Homme le dernier exemplaire du livre Politique sexuelle de la viande, que j’ai très hâte de lire.

Atelier Badass Women Club 💙💙💙💙💙

Quelque part à Bruxelles 

badasswomenclub

Le week-end dernier, j’étais à Bruxelles pour participer à la première rencontre du Badass Women Club, un groupe un peu secret (et qui comme son nom l’indique, est réservé aux femmes) créé par la super Axelle. C’était l’occasion parfaite pour découvrir la ville que je ne connaissais pas du tout. Mon séjour était beau, ensoleillé et reposant.

La réunion en elle-même était très sympa, tout le monde était très bienveillant. J’ai beaucoup aimé les idées de la « formatrice » pour nous présenter. J’espère exporter le concept des ateliers à Paris, avec pourquoi pas un petit cours de tissage !

Mes prochaines sorties…

• Profiter d’une séance de hammam et gommage du corps au Lok Siam Spa de Ternes (grâce au parraignage Balinea). Ça fait longtemps que j’en parle, mais ça y est j’ai enfin pris rendez-vous !
• Assister à la projection presse du film documentaire Trashed. Le film sera en salles le 16 novembre 2016.
• Aller à la nouvelle édition de Veggie World au Centquatre à Paris le 8 et 9 octobre 2016
• Voir Captain Fantastic au cinéma (il sort le 12 octobre 2016). Ce film me parle beaucoup !
• Me remettre au yoga, au lieu de binge watcher Modern Family…
• Partir à Prague quelques jours ? Rien de sûr pour le moment, mais il est possible que je rejoigne mon frère là-bas.
• Faire l’exposition Persona, Étrangement Humain au Musée du Quai Branly, qui finit le 13 novembre 2016.

4 réponses à “Mes sorties culturelles #5”

  1. kReEsTaL dit :

    Super article ! J’avoue que les affiches d’expos que j’ai vues à Paris la semaine dernière m’ont fait baver, entre Baudelaire et Oscar Wilde…

    J’ai vécu sept ans à Paris sans mettre les pieds au Musée de la vie romantique, c’est un de mes regrets ; mais je me console en me disant qu’il sera facile d’y remédier lors d’une prochaine venue ! Il y a aussi le Musée Gustave Moreau que j’aimerais beaucoup voir.

    Quant au Badass Women Club, je t’avoue que cela a pas mal aiguisé ma curiosité :) Une recherche rapide dans Gougueule m’indique que ça serait un regroupement professionnel de femmes, pour s’entraider. Je ne sais pas si c’est le même truc que ce à quoi tu as participé à Bruxelles ?

    • Bleu dit :

      Je ne réponds que maintenant, désolée. J’espère que tu as pu découvrir le Musée de la Vie Romantique depuis ! Je ne connais pas le Musée Gustave Moreau, je vais me renseigner :) Concernant le BWC oui c’est ça ! C’est un groupe Facebook avant tout. Si tu veux je pourrais te mettre en contact :)

  2. lilibulle dit :

    je viens de découvrir ton blog, gros choc pour moi ! Je suis hypersensible, écolo, assoiffée de culture (je suis en train de me reconvertir professionnellement et après avoir obtenu le capes l’année dernière, je suis en train de passer l’agrégation de lettres modernes, c’est juste passionnant). Bref, je suis tellement contente de t’avoir trouvée 😀

    Sinon, je suis allée voir captain fantastic ce week end, c’est un très beau film. Forcément, certaines choses font débat, entre ceux qui regretteront un côté baba, ceux qui penseront que ça ne va pas assez loin, mais c’est justement tout l’intérêt de ce film, nous permettre de nous poser des questions.

    A très bientôt sur ton très très chouette blog.

Laisser un commentaire