IMG_1854

Beyond Meat, le poulet meilleur que le poulet

Food - 06 oct 2014 - 28 commentaires

Comme la plupart des végétariens et végétaliens, je mange parfois des « simili-carnés ». Ce sont des produits qui imitent la texture et le goût de la viande, mais qui sont faits à base de protéines végétales (soja, blé, lin, chanvre, pois…). Ces « simili » se trouvent dans les magasins bio, les magasins spécialisés comme Un Monde Vegan, ou dans des boutiques en ligne.

Le simili, quel intérêt ?

Les non-végétariens sont souvent intrigués : « pourquoi manger de la fausse viande alors que tu refuses de manger de la vraie viande ? »

Ma réponse est simple : je ne suis pas devenue végétalienne parce que je n’aimais pas la texture ou le goût de la viande, mais pour des raisons militantes, bien plus réfléchies. Les simili-carnés sont plus écologiques, meilleurs pour la santé et bien sûr, ne causent pas de souffrance aux animaux. Je n’ai donc pas à rougir de vouloir manger un hamburger de soja ou une paupiette de seitan ! D’ailleurs soyons clairs : la grande majorité des simili-carnés que l’on trouve dans le commerce n’a pas le même goût que la viande, même si c’est très bon. C’est surtout leur simplicité d’utilisation qui plaît, surtout dans un milieu peu vegan-friendly où les habitudes ne doivent pas être bouleversées sous peine d’interrogatoire. De plus, cela se prête bien à la cuisine tradi française : hachis parmentier, rôti, « boeuf » bourguignon et même barbecue ! D’ailleurs, les personnes en transition vers le végétarisme sont souvent rassurées de voir qu’elles peuvent conserver leurs habitudes culinaires grâce au simili-carnés : les saucisses vegan se grignotent à l’apéro enroulées dans de la pâte feuilletée, le steak de soja se cuit en deux minutes à la poêle.

À ce propos, j’ai assisté à une scène que j’aimerais ne plus jamais revoir : alors que j’étais à M.O.B., une cliente à la caisse a dit au serveur qui lui expliquait que tous les burgers sont sans viande : « ah je ne peux pas en manger, je suis pas végétarienne ! ». Pourquoi les simili-carnés seraient réservés aux végétarien-nes, alors que c’est sain, écologique et éthique ?

Beyond Meat

Créée en 2009, la start-up Beyond Meat ne se contente pas de faire de simples steaks de légumes. Leur philosophie est unique et ambitieuse : « La viande n’a rien de mystérieux. C’est même plutôt simple : acides aminés, lipides, glucides, oligo-éléments, et eau nous donnent la texture familière de la viande. Et si nous prenions ces éléments dans les plantes, et les transformions avec la pression et la chaleur, pour qu’ils aient la même consistance que la viande ? Et si nous définissions la viande par sa composition (acides aminés, glucides, lipides, minéraux et eau) plutôt que de son origine (vache, poulet, porc) ? Nous obtiendrons la viande du futur : la viande végétale. »

Leurs produits se rapprochent quasiment de la viande artificielle. D’ailleurs Beyond Meat n’a pas peur des mots, et appelle sa production « viande ». Leur premier produit, du simili-poulet, rencontre un grand succès. Et bluffe tout le monde : Mark Bittman, chroniqueur culinaire américain, a pensé qu’il s’agissait de vraie viande de poulet lors d’un test à l’aveugle ! Conquis, il écrit ensuite dans un article dans le New-York Times : « Pourquoi utiliser le pauvre poulet comme une machine à produire de la viande quand on peut utiliser une machine pour produire de la « viande » qui ressemble à du poulet ?« . Très bonne question Mark !

Bref, Beyond Meat réinvente la viande. L’entreprise se développe, reçoit des prix, séduit des investisseurs comme les co-fondateurs de Twitter ou Bill Gates, et lance de nouveaux produits sur le marché : de la viande végétale de boeuf, suivi de sa déclinaison en steak.

Le test

Les produits Beyond Meat ne sont commercialisés qu’en Amérique du Nord pour le moment, mais j’ai eu la chance de pouvoir me procurer leur poulet il y a quelques jours ! Sur le banc d’essai, deux déclinaisons de leur poulet végétal : lightly seasoned et southwest style. Faits à partir de protéines de soja, de pois, d’amarante et de fibres de carottes, ils ne contiennent ni gluten ni cholestérol.

IMG_1830

IMG_1842

Le packaging est moderne, l’odeur et la texture sont carrément bluffantes. Une fois sorti de la boîte, le produit se présente sous forme de lamelles pré-grillées, à manger froides ou à réchauffer à la poêle.

IMG_1846

Voici donc trois idées de recettes, et mon avis sur le simili-poulet de Beyond Meat…

Poulet grillé

IMG_1851

IMG_18521

Pour le premier essai, j’ai fait au plus basique pour ne pas couvrir le goût du produit. Le poulet végétal lightly seasoned est grillé à la poêle et accompagné de moutarde et de courgettes. Constituées de fines couches, les lamelles ont exactement la même texture que le poulet. Au goût, c’est délicieux : croustillant à l’extérieur, et tendre à l’intérieur. La ressemblance est troublante, même si j’ai trouvé ça un peu moins sec que la chair de poulet grillée (eh oui j’en ai mangé dans une autre vie).

Sandwich poulet moutarde

IMG_1900

IMG_1911

Le simili-poulet lightly seasoned et la moutarde se mariant bien ensemble dans mon précédent essai, je les ai associé dans un sandwich. C’était un délice, mais j’aurais dû couper les lamelles en petits morceaux, car elles sont difficiles à couper avec les dents, tellement la texture se rapproche du poulet !

Poulet crémeux aux riz et champignons

IMG_2027

IMG_2021

Dernier essai toujours dans la simplicité, mais un peu plus gourmand, avec cette fois le poulet southwest style, de la crème végétale, du riz et des champignons. Pour être honnête, je n’ai pas senti de grande différence avec le lightly seasoned, c’est juste un peu plus piquant, presque poivré. En tout cas, c’est un délice, les saveurs se complètent parfaitement.

C’est clairement le meilleur simili-carné que j’ai jamais mangé, il est même meilleur que le « vrai » poulet ! Je m’excuse pour les photos qui ne rendent pas honneur aux produits, car elles ont été réalisées le soir dans mon petit appartement. J’espère que cette review vous a plu, et que bientôt nous pourrons trouver cette délicieuse viande végétale dans tous les supermarchés ! Parce que là, je suis déjà triste d’avoir fini mon stock…

28 réponses à “Beyond Meat, le poulet meilleur que le poulet”

  1. Marine dit :

    Oh la la *-* Ça donne envie !

  2. Eclectik Girl dit :

    bon, alors, clairement, moi qui suis en transition pour devenir végétarienne, ce serait juste … parfait.

    Pour ce qui est de la compo, je suis attentive à ce que ce ne soit pas « toxique » et je privilégie le bio, donc j’avoue que malgrè la FAQ sur le site, je n’ai pas tout compris (soja isolate. Iso quoi ??), mais moi et l’anglais, ca fait 4.
    http://beyondmeat.com/faq/#ingredients

    Malgré tout, j’espère, oui, que ces produits seront dispo dans nos magasins …

    • Bleu dit :

      Iolate ça veut dire « isolat » (donc extrait de protéine de soja). C’est plus sain que la viande, mais cela reste un produit industriel, à consommer donc avec modération. Bonne transition !

  3. Pauline dit :

    Vraiment tentant ! Je ne mange pas pu très peu de similis mais ça m’intéresse pour mon copain carniste à qui j’essaie à chaque fois de prouver qu’il est possible de trouver son bonheur dans la cuisine végétale même quand on adore la viande. Une question : sais-tu si nous aurons la chance de voir les produits beyond meat débarquer dans les rayons français prochainement ?

    • Bleu dit :

      Malheureusement, je ne pense pas que ça soit prévu… Mais on trouve de très bon simili en France, comme Vbites foods (anciennement Redwood), ou même les saucisses Taifun ! :)

      • Une petite question, tu trouves les simili de viande en magasin bio ?
        Je débute en végétarisme et j’avoue que parfois certains plats que je faisais avant me manquent (le rougail saucisse et le poulet coco…*soupir*) mais je résiste parce que je n’ai plus envie de manger de la viande.

        • Bleu dit :

          Oui, je les trouve en magasin bio, mais le choix est très variable ! J’aime bien Namobio à Paris, ou Les Nouveaux Robinson. Tu peux aussi trouver du haché végétal Sojasun en grandes surfaces :)

          • Merci! Je vais voir si sur Montpellier, on trouve tout ca facilement 😉
            J’ai vu des burgers de lupins en magasins bio, je pense que je vais goûter pour voir.

  4. Marion dit :

    Ca donne envie! Dommage qu’on n’en trouve pas encore en France, décidément on est vraiment délaissés sur ce plan-là :(
    Je suis estomaquée par la cliente du MOB qui refuse de manger un steak végétarien sous prétexte qu’elle mange de la viande. C’est fou cette « peur » de l’inconnu… et bien dommage quand on sait à quel point c’est délicieux.

  5. Laura VGP dit :

    Porn, j’en veux !
    Merci pour la découverte, faut qu’on retourne chez UMV du coup pour dénicher ce nouveau produit.

  6. Lady Dylan dit :

    Ça fait vraiment envie *_*

  7. Marion dit :

    J’aime bien les simili carnés, qui m’aident à bien vivre mon végétarisme, car je n’ai pas cessé la viande par (dé)goût mais par principe ! Encore une fois on est à la traîne et ça me navre. J’ai très envie de le tester, ce faux poulet ! S’il était vendu sous vide je m’en serais fait envoyer :(

  8. Caroline dit :

    Dommage que ce produit ne soit pas disponible en France, pour une fois qu’un simili carné est sans gluten :(

    Néanmoins, merci pour ton article, très intéressant.

  9. Erika dit :

    En tout cas ça donne envie ! Je découvre ce produit, c’est pas mal comme concept !

  10. Nicolas dit :

    Ça fait longtemps que je reçois leurs newsletters dans l’espoir de lire un jour « we’re coming in France ». Mais j’attends toujours 😛

    Ma question : où as-tu choppé ces 2 merveilles en exclu nationale ? 😉

  11. Salut! Très bon ton article et tes photos. J’aimerais savoir comment as tu pu te procurer ces simili poulets? Je n’ai pas bien compris, tu les as trouvés en France? Merci de ta réponse.

  12. Sysy dit :

    Salut! Miam super intéressant ton article!
    Mais deux choses : 1. Ca reste assez cher… comme de la viande en fait!
    2. Je cherche du simili sans soja (donc avec protéines de blé etc)

    Sais-tu où je peux m’en procurer aussi bon, pas trop cher, et sans soja sur Paris?

  13. Thibaud P dit :

    Bonjour,

    je me demandais si, en vu de la motivation écologique du projet, on avait plus de précision sur la fabrication du produit et des procédés utilisées. Qu’en est-il du bilan énergétique de la préparation du produit, est-il vraiment écologiquement intéressant?
    Enfin, quel en est le prix au Kg?
    Merci pour l’article!

  14. Marine dit :

    Bonjour, savez vous si le produit est enfin disponible en france?

  15. Patrick dit :

    Bonjour,
    A priori pour l’instant pas d’autres solutions que de passer par le site américain de Beyond meat (veganessentials.com)pour acheter ce produit et ceci tant « Beyond meat » n’installera pas en France pas une succursale de sa société qui fera ce produit dans notre pays.

  16. Hervais Catherine dit :

    Ca donne envie. Quand ce produit viendra-t-il en France ?

  17. Simon Cathy dit :

    Bravo tout cela… ! Le sans gluten, le sans lactose, le sans viande…..
    Mais je ne suis ni allergique au gluten, ni au lactose mais bien au soja !!!!
    Or tous ces « beaux » produits sont presque toujours fabriqués à base de soja ! Celui-ci, souvent transgénique … et peu conseillé….
    Je mange très peu de viande, mais je devrais doc me contenter d’un vrai poulet bio, d’oeufs, ou autres produits…(de qualité) …

  18. Aurelie dit :

    Bonjour,

    Bonne nouvelle les gens:
    https://www.livekindly.co/vegan-beyond-burger-european/

    Bonne journée.

Laisser un commentaire